FAQ

Pourquoi une école hors-contrat ?

Etre une école « hors contrat » n’est pas une fin en soi. Toute école nouvelle est de facto juridiquement hors contrat. De plus, pour appliquer la pédagogie Montessori dans toute son exigence, nous avons choisi de ne recruter que des éducatrices diplômées de l’ISMM (Institut Supérieur Maria Montessori). Or, ce diplôme n’étant pas reconnu par l'Education Nationale, l'école ne peut être financée par l'Etat.

 

Une école Montessori respecte-t-elle le "programme" ?

On trouve dans l’ambiance 3-6 ans l’intégralité du « socle commun de compétences » demandé par l’éducation nationale en maternelle et bien davantage.

Des apprentissages plus complexes sont semés sensoriellement en l’enfant et pourront éclore plus tard, dans le système traditionnel (géométrie, algèbre, analyse, géographie, sciences, etc…).

On ne parle pas de « programme » à Montessori, mais de « progression », car l’enfant dispose de 3 années pour acquérir à son rythme les connaissances qui lui sont proposées et qui vont bien au-delà du socle commun de compétences.

 

Une ambiance 3/6 ans, mais après ?

 

La Petite Ecole du Bon Pasteur est voulue petite. Elle est conçue comme telle pour garder une atmosphère familiale, être gérée par un père ou une mère de famille et s’intégrer dans la vie paroissiale.

En ce qui concerne une ambiance 6/9 ans, nous avons choisi de ne pas répondre à cette demande, car il y a trop peu d’éducateurs expérimentés à ce jour.

 

Catéchèse du Bon Pasteur / catéchèse du Bon Berger ?

 

Ces deux vocables désignent la même catéchèse, celle développée à Rome par Sofia Cavalletti depuis 60 ans. Présente en France depuis une quinzaine d'année, on la trouve sous l'une ou l'autre de ces dénominations. L'important est qu'elle corresponde bien à l’esprit de la catéchèse du Bon Pasteur, défini par Sofia Cavalletti dans 32 points de réflexion.