L'équipe éducative

L'école a deux classes de 3-6 ans, nommées "Graine de moutarde" et "Perle précieuse".  

 

186_La_Petite_Ecole_du_Bon_Pasteur_%C2%A
La directrice, Isabelle de CHAULIAC

Après douze ans d’expérience dans la presse professionnelle, Isabelle de Chauliac fait partie des fondateurs de l'Association la Petite Ecole du Bon Pasteur.

Elle assume la direction de l'école depuis son ouverture en septembre 2015 et coordonne l’équipe pédagogique, les parents, les bénévoles, ainsi que les relations avec la Paroisse. Elle est la gardienne du projet pédagogique voulu par l'Association.

Isabelle intervient aussi lors de conférences et à la formation Bâtir son Ecole sur le Roc afin faire connaître le coeur chrétien de la pédagogie de Maria Montessori et de transmettre la catéchèse du Bon Pasteur.

199_La_Petite_Ecole_du_Bon_Pasteur_©_Lau
Marjorie MICHE, éducatrice

Marjorie Miche a travaillé pendant plus de 10 ans en tant qu'ingénieur dans la recherche et le développement.

Enthousiasmée et passionnée par la pédagogie Montessori qu'elle découvre lors du choix de maternelle pour son fils, elle obtient le diplôme d’éducatrice Montessori 3/6 ans à l’ISMM et se reconvertit pour offrir aux enfants la chance de se développer dans un environnement adapté à leurs besoins.

Après avoir porté la classe "Graine de moutarde" depuis la création de l'école en 2015 jusqu'au printemps 2020, Marjorie est actuellement en congé parental.

Maria-Cecilia PREITE,
éducatrice "Perle précieuse"

Maria-Cecilia vient de Bologne, en Italie, où elle a suivi des études universitaires en sciences religieuses/théologie avec orientation pédagogique. Elle se forme ensuite à Londres, au “Maria Montessori Institute”, comme éducatrice Montessori AMI 3-6. Tout en travaillant dans des Children’s Houses, elle complète ses études d’un master sur l’observation des enfants. 

Peu après son arrivée à Paris, elle rencontre la Petite Ecole du Bon Pasteur, où elle est accueillie en tant qu'éducatrice pour ouvrir la classe Perle précieuse en 2019.

MariaCecilia.jpeg
Celine Morizot.JPG
Céline MORIZOT, assistante "Perle précieuse"

C'est en 2010, lorsqu'elle a du scolariser son aînée, que Céline découvre la pédagogie de Maria Montessori et en fait bénéficier ses enfants. Dès 2015, elle fait partie de la première "promotion" de parents d'élèves à la Petite Ecole du Bon Pasteur. 

Après 16 années passées dans les ressources humaines, Céline fait un "break" et part avec son mari et ses enfants voyager 6 mois au bout du monde. Au retour, elle décide de se former à la pédagogie Montessori à l'ISMM et devient assistante à la Petite Ecole.

IMG_7245.jpg
Yulia checheneva, 
éducatrice "Graine de moutarde"

Yulia Checheneva vient de Moscou en Russie où elle a enseignée le français l'Institut Français de Moscou, avant de changer de continent pour enseigner le français et le russe à l'université de Nanterre. C’est en animant des ateliers de russe langue étrangère en maternelle et primaire qu’elle a confirmé sa vocation d’éducatrice auprès des enfants. C'est ainsi qu’elle s’est inscrite à l'Institut Maria Montessori (ISMM) de Lyon.

Après une année de pratique à Moscou en tant qu’éducatrice, elle revient en France pour poursuivre dans cette voie à l’école de Melun.

Aujourd’hui, Yulia remplace Marjorie Miche, en congé parental, en tant qu'éducatrice pour la classe "Graine de moutarde". 

Bénédicte LéCURET, assistante "Graine de moutarde"

Après 14 ans passés dans le secteur de l’assurance, Bénédicte Lécuret met à profit un congé parental à la naissance de son troisième fils pour élargir ses connaissances dans des sujets éducatifs et pédagogiques.

En 2011, Bénédicte découvre concrètement la pédagogie Montessori. Sensible à la justesse et à l’actualité de cette méthode, elle se forme comme assistante à l'ISMM.  

b%C3%A9n%C3%A9dicte_edited.jpg
Maguelonne KOCH, assistante "Graine de moutarde"

Après avoir travaillé comme commerciale dans le secteur des Vins et Spiritueux en France et aux États-Unis, Maguelonne s’intéresse de plus près à l’éducation. En quête d’une pédagogie qui permette à l’enfant de se développer selon son rythme, de grandir en confiance et en estime envers lui-même, Maguelonne découvre la pédagogie Montessori qui cherche à éveiller l’enfant dans son unité : corps, esprit et âme.

Maguelonne se forme alors à l’ISMM et a la joie d'être, en alternance avec Bénédicte, assistante en classe Graine de Moutarde. 

Maguelonne Koch.png